Yumekui Merry

Yumekui Merry

Synopsis :

Adolescent de 17 ans Hujiwara Yumeji a la capacité de comprendre les auras des rêves. Malheureusement pour lui la sienne est des plus sombres depuis quelques temps déjà, ne lui permettant plus de fermer les yeux sans faire de cauchemars
Et rien ne s’arrange lorsqu’une jeune fille très mystérieuse lui tombe dessus… cette rencontre marquera le début des aventures de nos héros.
Entre songe et réalité, Yumeji fera tout pour aider la jeune Merry à retourner dans son monde, enfin, seulement, si cette dernière accepte son soutien…

gg_Yumekui_Merry_-_02_3DA5CBEF.mkv_snapshot_17.16_2011.01.15_11.31.041[1]

 Aperçu :

 *Adapté du manga parut en 2008*

Yumekui Merry, un anime sorti en Janvier 2011 (Hiver). Il a été adapté dans un format de 13 épisodes seulement; dont au passage, ne possède pas de saison deux jusqu’à ce jour (dans le cas où certains chercheraient une suite) et c’est bien dommage d’ailleurs…
Ce Seinen se base sur les genres suivants : Action, Aventure, Comédie et Fantastique.

– Bref, à quoi s’attendre ?

Eh bien, pour éviter de trop reprendre le synopsis, l’anime nous plonge dans un univers ou réalité et rêve commencent à s’entremêler; ce qui déclenche, ce qu’on appelera par la suite : un « daydream » traduit tout simplement par « rêve eveillé« .
Nous suivons donc ainsi, notre jeune héros, Hujiwara Yumeji, qui pour une raison inconnu possède la faculté de voir les auras des rêves des gens (un peu bizzare n’est-ce pas ?) ainsi que la sienne.

Sans trop rentrer dans les détails : Yumeji, étant prisé par ses camarades de classe grâce à son don qui s’avère d’être d’une precision déconcertante, il arrive à déterminer (à travers un système de couleurs) si la personne qu’il regarde aura un rêve ou bien un cauchemard. Jusqu’au jour où cette routine se vera être bouleversée suite à sa rencontre avec Merry, une jeune fille venant du pays des rêves.
C’est alors à ce moment là que toute l’aventure va commencer entre Yumeji, un humain qui peut « voir les rêves » et Merry, bien que provenant du monde des rêves peut intéragir avec le monde réel, la réalité et ce, sans utilisé d’hôte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

 

À la base c’est un anime dont je n’avais jamais entendu parlé mais dont j’ai pu voir l’opening grâce à une vidéo et puis… ça ma tout de suite intéréssé.

Bref, hormis cette petite anecdote, je vais commencé par l’histoire en elle même.
Je sais pas si ce concept de rêve/réalité a déjà été utilisé ainsi dans un anime, mais en tout cas c’est sympa et très plaisant à regarder. Des entités « irréelles » qui se servent des humains comme hôtes/receptacles pour intéragir avec la réalité, c’est classe et c’est d’ailleurs cet aspect qui donne du peps à l’anime.
Donc déjà un bon point, ensuite la tournure des évènements titille notre curiosité : qui est qui ? Quelle personne est un receptacle ? Pourquoi ci, pourquoi ça ? En gros, pleins de questions qui se verront malheuresement, pour certaines, non résolues.

Le rythme peut parfois être assez lent et là il faut bien s’accrocher pour tout suivre.
Cependant, je dirai que c’est compensé à la fois par les séquences émotions, car oui il y’en a, et à foison, mais bien placées. Des combats dont plusieurs sont quand même assez badass à voir (bien qu’ayant pour je ne sais quelle raison, un penchant à se concentrer sur les pieds des personnages). J’ai aussi bien aimé les plans sur les yeux; que ça soit hors ou en combat.

Maintenant, les graphismes. À vrai dire, je n’ai pas grand chose à dire dessus, c’est simple mais efficace. J’ai même plutôt apprécié le style. Sans oublié la petite touche de comédie pour adoucir le tout, et ça ne vient aucunement gâcher l’anime mais bien au contraire ça reste très apprécié, notament par rapport au caractère de Merry.
Pour les OST, hmm… je ne m’avancerai pas trop sur le sujet, mais je dirai que ça reste en harmonie avec, comme je disais tout à l’heure, cette ambiance de rêve/réalité.
Contrairement à l’ending, je trouve que l’opening est très sympa à écouter.

– C’est un peu long tout ça… tu peux faire un résumé ?

Yumekui Merry n’est pas non plus l’anime du siècle (bien qu’assez « vieux » : 2011) mais tout de même très sympa dans son genre et, encore une fois, plaisant à visionner. Malheureusement, 13 épisodes c’est court, très court, surtout qu’on on voit comment se déroule la trame et se termine l’histoire. (Je n’ai jamais été un grand fan des fins d’animes, surtout qu’on ressent ce besoin d’une suite…)

Voilà à mon goût, les bémoles de l’anime :
– Un peu trop confus.
– Les histoires de certains personnages qui ne sont pas assez développées. (Trop de questions sans réponses à leurs sujet). Avec Yumeji, Merry ou encore John Doe par exemple.

Les avantages :
+ Il faut tout de même avouer que les combats sont classes.
+ L’interaction entre rêve et réalité, ou plus simplement l’histoire.
+ Les conséquences entre hôtes/monstres.
+ Les personnages (Principalement le caractère de Merry et surtout on a été épargné du héros nian-nian, indécis et qui ne sait pas ce qui veut… merci Yumeji !)

Ce qui manque en fait dans cet anime, c’est une saison deux. Dans tous les cas, ça reste du très bon ! Et je ne peux que vous le recommandé, je trouve qu’il se regarde facilement et pourrait agréablement vous plaire.

Merry Nightmare

Anime approved by Meepow !

 

Publicités

7 réflexions sur “Yumekui Merry

  1. Pingback: Ben-To | MangaNc

  2. Bon anime, mais on a vraiment l’impression que c’est de la publicité pour le manga, qui lui possède la suite. Sinon, j’ai bien aimé : bien qu’assez « vieux » : 2011. Certes, il y a les guillemets, mais comment qualifierais-tu un anime sorti en 1980 x)

    • Intéressant, c’est bon à savoir ça.
      Haha, oui en effet, je me suis très mal exprimé sur ce point… eh bien pour ceux de 1980 j’enlèverai tout simplement les guillemets :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s