[Manga] Darwin’s Game

DW intro

Synopsis :

“Le joueur Kyoda demande votre aide !
Rejoignez vous aussi le Darwin’s Game et volez à son secours !”
La vie de Kaname Sudo bascule le jour où ces quelques mots a priori inoffensifs s’affichent sur son portable. Il a le malheur d’accepter l’invitation. Aussitôt mordu au cou par un serpent virtuel surgi de l’écran, il est désormais l’esclave d’un jeu impitoyable, le Darwin’s Game, véritable arène urbaine dans laquelle des participants interconnectés via un réseau social s’affrontent dans des duels à mort.

Très vite, le lycéen doit se rendre à l’évidence : même s’il essaie de se soustraire au jeu, ses adversaires, attirés par l’appât du gain et le frisson du combat, sont prêts à tout pour le retrouver…

Kaname Sudo

Aperçu :

*Dessinateur & Scénariste : FLIPFLOPs

Hello tout le monde ! Aujourd’hui on va s’aventurer dans le domaine d’un Survival Game un peu particulier avec Darwin’s Game !
Date de publication & éditeur (Japon) : 2012 Akita Shoten
Date de publication & éditeur (France) : 2014 Ki-oon (le tome 8 est prévu pour le mois de Mars !)
Le public visé : Seinen (avec un total de 8 tomes pour l’instant)
Ses différents genres : Mature, Mystère, Psychologique, Science-Fiction
Les thèmes présents : Armes, Survie, Suspens

Histoire de vous mettre directement dans le bain, le manga nous propose une vision du monde dans lequel le virtuel et le réel ne font plus qu’un (ou presque) à cause d’un jeu très à la mode, le Darwin’s Game !
Pour faire simple, seuls ceux qui ont reçu et accepté l’invitation du Darwin’s Game peuvent participer au jeu, qui est en réalité un jeu de survie. Néanmoins, chaque participant doit respecter une règle d’or, celle de ne jamais dévoiler l’existence du Darwin’s Game sous peine d’être « disqualifié » immédiatement. (Pour ceux qui ont l’esprit vif, vous comprendrez rapidement où je veux en venir).
Darwin's Game

– « Entre Gantz et Battle Royale, un jeu de mort implacable sur un fond de bataille urbaine 2.0! »

[Troll de Babiwan : On peut vraiment dire qu’elle a brûlé la vie par les deux bouts celle-là :v]

Comme je le disais, ici l’auteur nous offre une nouvelle version du jeu de survie en milieu urbain mais un peu plus poussé sur certains détails. Oui, bon, d’accord, pas tout à fait nouveau, je vous vois venir avec votre « mais Mirai Nikki aussi ! » et en effet, vous n’avez pas tort sur le fond. Un milieu urbain, l’utilisation d’un téléphone portable comme interface de base et d’accessoire absolument obligatoire dans le Darwin’s Game, mais mais mais, le « 2.0 » est ce qui fera la petite différence ! (par exemple : la défaite de certains joueurs)

Contrairement à Mirai Nikki qui, comme son titre l’indique où le téléphone ne sert que « d’indicateur/d’annonce » du futur, celui de Darwin’s Game détient plus de fonctionnalités, comme celle d’interface pour accéder au magasin en ligne, de radar pour repérer les autres joueurs et la plus importante de toutes, celle de communiquer ! (Tu t’y attendais pas à celle-là hein ?!)

[Note de Babiwan : « Que » d’indicateurs du futur. Moui. Bon en prédisant l’avenir ptet que c’est déjà pas mal hein ? XD]

Pour me détacher un peu de ce que raconte le synopsis, j’en profite pour rajouter que dans ce manga, chaque joueur possède une faculté qui lui est propre, un pouvoir pour faire simple. Ces pouvoirs portent le nom de « Sigil ».
De plus, on est pas limité qu’à un seul jeu, au fur et à mesure que le temps passe, il y a des annonces d’événements importants qui vont avoir lieu prochainement. Et ça c’est vachement sympa, le fond reste le même, mais les variétés apportées par les différents types de jeu rajoutent une petite touche très appréciable au manga.

Ce qui est plutôt intéressant en découvrant Darwin’s Game, c’est le « choc » de notre protagoniste lorsqu’il entre pour la première fois dans le jeu… Pour lui, rien ne semble avoir changé… du moins, c’est ce qu’il pensait avant de tomber sur son premier adversaire…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon avis :

(Nombre de tomes lues lors de cet avis : 5/8) *Manga en cours
Nombre de tomes lu à ce jour : 7/8

Darwin’s Game : Un très bon manga, selon moi, qui adore les Seinen style survival game/drame. Un petit air à la BTOOOM! qui fait plaisir à voir mais sans pour autant être similaire. On s’attache rapidement à certains personnages et on apprécie grandement l’univers dans son ensemble et toutes les possibilités dont dispose le Darwin’s Game. [Note de Babiwan : j’approuve.]

Shuka

– Mes premières impressions –

Je n’avais pas vraiment d’attentes particulières quand je me suis procuré le premier bouquin, j’espérais juste qu’il soit bien (pas comme les premiers King’s Game ! Non, pas les tomates !) car le synopsis et le chara-design m’avaient tout de suite plu. Je n’en avais jamais entendu parlé (contrairement à l’autre que je viens de dire là… Ok. C’est bon, j’ai compris !) jusqu’à présent et au final je suis très content de mon achat et j’attends la suite avec enthousiasme. (Au moment où j’écris cela et le moment où l’article sera publié j’aurai sûrement le tome 6 et 7 en ma possession m’enfin…)

– Histoire –

Très plaisante à suivre malgré qu’on ne sache toujours pas (du moins jusqu’au tome 5) le véritable but du Darwin’s Game… suspens ! Mis à part obtenir un ultime vainqueur, je pense, pour le moment je ne vois pas du tout le pourquoi du comment; mais ce n’est pas gênant, au contraire.
Un jeu de survie qui se déroule en pleine ville, au quotidien, dont personne n’a jamais entendu parlé, sauf les joueurs eux-mêmes. (Comme c’est intriguant !)
Ce qui est fort, je trouve, c’est le fait que premièrement :
– Le jeu se déroule ‘IRL’ (In Real Life) donc on a du mal à distinguer véritablement le réel du virtuel. Ça instaure une ambiance « banale » car les événements se déroulent dans leur quotidien; mais cette routine est contrebalancée par l’énorme variété de jeux que nous proposent les grands manitous du Darwin’s Game.
Et deuxièmement :
– Il n’y aucune limite. Mis à part la règle d’or, on peut faire absolument n’importe quoi dans le Darwin’s Game. S’enrichir, acheter des armes, tuer des gens, jouer en solo, former un clan, etc. Bref, tout ce que permet le jeu, les joueurs peuvent en abuser à volonté et à leur guise.

– Personnages –

Malgré le fait que le héros soit un petit nouveau dans ce jeu, on évite le stéréotype du bon gros noob qui ne sait rien faire à part se plaindre et pleurer ou alors le mec over-cheaté des jeux vidéos. Là on a un gars, déboussolé et désemparé par les événements qui lui arrivent, mais qui conserve toute sa jugeote ! Kaname Sudo ne connait pas encore toutes les fonctionnalités du téléphone, ni le concept propre des sigils ou tout simplement des « règles » instaurées par le Darwin’s Game mais il se débrouille. Il apprend sur le terrain, il survit, il récolte des informations et cherche des personnes de confiances qui pourront l’aider à mieux comprendre ce qui lui arrive !  Rien que pour ça, un grand merci !

[Note de Babiwan : OUI, MERCI SUDO ! Merci de ne pas être une c*****#&@-|_\à~~#@ et d’avoir la vivacité d’esprit de t’en sortir par toi-même ! ]

Tout le monde se trouve sur un « siège éjectable » donc ce serait maladroit de ma part de parler de l’importance des personnages secondaires et de leurs places et de leurs rôles dans cette histoire.

– Sigils –

La petite touche qui rajoute du peps au manga.
Il s’agit du nom donné aux pouvoirs que détiennent les participants du Darwin’s Game. Chaque joueur a un sigil qui lui est propre (invisibilité, feu, télépathie, etc.) mais nécessite des conditions pour son activation/utilisation.
Du coup on retrouve ce côté jeu vidéo qu’on aime bien voir et ça accroît le suspens et la difficulté des confrontations entre joueurs.

DG Sigil

– Un jeu de survie, des duels et un Battle Royale !

Pour les fans de survival game comme moi, je vous conseille ce manga pour la simple et bonne raison que vous ne serez pas déçu.
L’univers est riche, l’histoire plutôt intrigante car on ne sait pas encore le réel but de ce fameux jeu, les personnages intéressants et le potentiel que permet le téléphone combiné avec les sigils, y a de quoi vous divertir pendant un bon moment !

Je n’ai pas remarqué de réel défaut (du moins rien qui m’ait marqué au point de devoir vous faire part de tel ou tel détail). Donc c’est plutôt bon signe, n’est-ce pas ?

Même pour ceux qui ne seraient pas friands de ce genre de manga, jetez-y tout de même un coup d’œil car à mon avis, Darwin’s Game aura tout de même de quoi vous plaire.
J’en suis déjà au tome 5 et pourtant j’ai comme l’impression de n’avoir encore rien vu !

Darwin's Game PandaManga approved by Meepow !
Edited and approved by Babiwan ! 

Publicités

Une réflexion sur “[Manga] Darwin’s Game

  1. Pingback: [Le tome découverte] Online – The Comic | MangaNc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s