[Film d’animation] Kimi no Na wa

Bonjour à tous ! Et oui, c’est bien lui ! Rikyz le revenant ! Après une année d’absence, sans être absent car j’ai toujours été présent dans l’ombre, je reviens dans la rédaction car…j’en avais envie…et c’est tout…Bref, aujourd’hui je vais m’attaquer à quelque chose qui envoie du lourd alors que les rédactions, ce n’est pas mon point fort…Je commence un peu mal héhé !

Le sujet choisi est le récent film d’animation Kimi no Na wa (Your name) du réalisateur MAKOTO Shinkai (The Garden of Words, 5cm par seconde…) sorti le 26 août 2016 au Japon. L’oeuvre a été produite au sein du studio Comix Wave. On retrouve MASAYOSHI Tanaka (Ano Hana, Kateikyoushi Hitman Reborn…) pour le chara-design et MASAHI Ando (Le voyage de Chihiro, Lettre à Momo…) en tant que directeur d’animation.

 

C’est qui Mino Nawa?

Mitsuha est une lycéenne qui réside dans une petite ville située dans les montagnes. Elle vit aux côtés de sa petite soeur, sa grand-mère ainsi que son père, bien que ce dernier ne soit jamais à la maison à cause de son travail de maire. En réalité, sa vie ne lui convient pas et souhaite pouvoir vivre à Tokyo.

Taki est un lycéen qui habite à Tokyo et qui adore l’architecture et l’art. Il vit une vie normale d’étudiant entouré d’amis et travaille même dans un petit restaurant italien. Mais un jour, il fait un rêve dans lequel il est dans la peau d’une jeune fille qui vit dans une ville en montagne. Mitsuha, quant à elle, fait également un rêve dans lequel elle est dans un corps d’un garçon tokyoïte.

Quel est le secret qui se cache derrière ces étranges rêves qui échangent la vie de ces deux jeunes gens ?

Source : nautiljon.com

 

Pourquoi avoir choisi ce film?

Et bien depuis que certaines personnes se sont procurées la version vosta (Google please), j’ai un peu été floodé sur FB par les pages d’animes auxquelles je suis abonné. De plus, le film est en 1ère place sur Myanimelist, ce qui a accentué ma curiosité sur son succès.

 

 

Mon avis

 

Je ne me rappelle plus à quand remonte le dernier film d’animation qui m’a marqué. Je n’en regarde pas énormément mais Kimi no Na wa est devenu mon coup de coeur de l’année 2016. Rien qu’avec la bande-annonce (que vous pourrez zieuter à la fin de l’article), tu sens que ça va être intéressant. Cependant, les bandes-annonces montrent souvent l’essentiel de l’histoire et tu te sens insatisfait au moment du visionnage car tu t’attendais à plus. Et là, tu te dis que c’est le cas pour ce film…Hé bah non !

 

Au niveau du scénario, il y a une chose intéressante qui m’a plu en commençant le film, c’est l’opening. Oui, oui j’ai bien dit opening, comme dans les animes. Et comme bon nombres d’opening (Meepow you know what I see), ce dernier laisse des indices concernant le temps. Je n’en dis pas plus mais vous l’avez compris j’imagine.

L’histoire suit bien son cours. On découvre petit à petit l’environnement de nos protagonistes, même si on se focalise plus sur Mitsuha que Taki. Nos 2 héros découvrent la vie de chacun par le biais de ces « rêves », qui vont les lier au fur et à mesure alors qu’ils ne se connaissent pas. Arrivé à un certain passage, BAM ! tu ramasses une grosse claque dans la tronche. Et c’est là où la notion du temps joue son rôle.

 

En ce qui concerne les graphismes, on ne peut que constater la grande qualité des dessins, à moins d’être aveugle pour dire le contraire. C’est très beau, coloré et l’un des points forts réside dans la ressemblance quasi-parfaite des lieux de Tokyo. (cf reportages sur youtube :p )

Pour les OST, je vais les classer en 2 catégories : OST « simples » (musique sans paroles) et OST « opening » (musique avec paroles).

Les OST « simples » sont sympa mais sans plus car ce sont les OST « opening » qui m’ont le plus marqués. En effet, ces derniers ressemblent à des fins d’épisodes d’animes où t’entends la musique de l’ending sauf que ce ne sont pas les images de l’ending qui passent. Si tu visualise l’effet dont je parle, sache que les OST « openings », au nombre de 4, sont chantés par le groupe RADWIMPS.

 

 

Pour ce qui est des personnages, comme dit précédemment, Mitsuha est plus mise en valeur que Taki. C’est une jeune fille qui se sent mal à l’aise dans son village. Etant la fille du maire, elle subit souvent des critiques à cause des actes de son père. Elle est aussi prêtresse du temple de son village et doit suivre les coutumes liées à ce rôle sous la direction de sa grand-mère. Mitsuha endosse un statut et un rôle assez important, ce qui justifie son envie de quitter le village après l’obtention de son diplôme.

Quant à Taki, c’est un jeune homme calme, sérieux et parfois impulsif selon les situations. On en apprends pas plus sur lui, ce qui nous laisse penser qu’il mène une vie normale sans soucis.

Mitsuha est interprétée par KAMISHIRAISHI Mone (Keno de Ookami Kodomo no Ame to Yuki) et Taki par KAMIKI Ryunosuke (Kenji Koiso de Summer Wars).

Pour ce qui est des personnages secondaires, on sait très peu de choses sur eux. Ils auront toutefois un rôle important à accomplir au sein du scénario.

 

Enfin, un point qui n’est pas souvent abordé lorsque l’on donne des avis, c’est le titre. Pourquoi ce titre? Il n’est pas difficile de deviner que les personnages principaux se rencontreront, même la phrase d’accroche de l’affiche l’indique : « Je suis à ta recherche, toi que je n’ai encore jamais rencontré » (manga-news.com)

On se doute que chacun connaîtra le prénom de l’autre, cependant on ne s’attend pas à la valeur cruciale de ces derniers au sein de l’histoire.

 

Pour finir, le film ressasse beaucoup de genres tels que le slice of life, la romance, un peu de comédie, le gender bender et enfin…Non je ne vous dirai pas le dernier genre pour vous laisser apprécier la surprise. Libre à vous de le trouver sur internet. Teehee ! :p

 

Ceci marque la fin de mon avis sur le film. Il m’est difficile d’en dire plus sans spoil les parties qui font que ce film est intéressant. Ce qui est sûr c’est que je n’hésiterais pas à acheter le bluray quand il sortira en France (alors que je suis un gros pirate) et surtout je sens que je peux le regarder autant de fois sans me lasser. Donc allez-y, regardez le et faîtes vous votre avis sur le succès de l’oeuvre.

 

Sur ce, je m’en vais de ce pas préparer un autre art…plateau de sushi. T’as cru que j’allais continuer à faire des articles? C’est beau de rêver…Gomen ne !

Et comme promis, voici la bande-annonce originale !

 

 

 

Approved, watched and loved by Rikyz
[Edited some time after by Babiwan]

Publicités

2 réflexions sur “[Film d’animation] Kimi no Na wa

  1. Pingback: Les articles sortis du Grenier de Babiwan : Le vent se lève [Avis rêveur] | MangaNc

  2. Pingback: Le film « your name  est en train de dépasser Ghibli au box office japonais ! | «MangaNc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s