[Le Tome Découverte] Dolly Kill Kill

« Sans que rien ne laisse présager le cauchemar qui allait brusquement
s’abattre sur le monde entier.
En un instant… notre paisible quotidien vola en éclats… et l’enfer… déferla sur terre ! »

DollyvsIruma

Synopsis :

En un instant, le quotidien de toute l’humanité vole en éclats et l’enfer déferle sur Terre. Des nuées d’insectes volants aux piqûres mortelles déferlent brusquement partout à travers le monde, rapidement suivies de monstrueuses “poupées” géantes qui déciment la population. Face à cette menace, Iruma Ikaruga, un lycéen au moral d’acier, va tout faire pour tenter de sauver son meilleur ami et la fille dont il est amoureux, mais l’énigmatique envahisseur est implacable !

 

Aperçu :

*Scénariste : KURANDO Yukiaki
*Dessinateur :  NOMURA Yusuke

Date de publication & éditeur (Japon) : 2014 Kodansha
Date de publication & éditeur (France) : 2016 PiKa (2 tomes disponibles)
Le public viséSeinen
Ses différents genres : Action, Combat, Surnaturel (+Survie, +Drame)
Le(s) thème(s) présent(s) : Amitié, Amour, Fin du monde, Insectes (+Poupées)

NB : Quand je rajoute le (+) c’est pour indiquer une information personnelle que je rajoute et qui ne figure donc pas forcément sur la fiche du manga en question.

DollyKillKill

– « Vous qui vivez en ce monde, abandonnez tout espoir… » –

 

Vous non plus vous n’avez rien compris avec ce synopsis ? Ça tombe bien car vous aurez le même sentiment en lisant le premier tome ! #nojoke
Cependant, aimable comme je suis, laissez-moi donc éclairer votre lanterne ! Notre jeune et intrépide héros est un éternel optimiste. Ce passionné de base-ball est le symbole même de l’espoir pour son équipe (ainsi que celui de ses amis). Peut-importe la situation, il refuse de baisser les bras. Un dévouement contagieux qui permet de motiver son entourage jusqu’au jour où, la perte de ses proches lors de cette invasion inexplicable (littéralement) va le faire toucher le fond…
Ayant se lourd fardeaux sur les épaules, il se demande pourquoi il est le seul à avoir survécu à ce carnage… et pourtant, 6 mois plus tard, il est encore en vie et animé par ce même sentiment… un sentiment qui lui permet de survivre… la vengeance !

La vengeance est une poupée qui se mange froide ! (Que quelqu’un m’explique pourquoi je ruine toujours mes beaux paragraphes ?!)

[Parce que Masou Shojo of the end pardi ! Poupées démoniaques, gore, fin du monde, c’est tout à fait ce dont il est question ici… Hein ? On me fait signe à l’oreillette que ce n’est pas le bon manga ? Comment ? Tch ! La team Babiwan reviendra ! *disparaît dans un nuage de poussière ! ]

Mon avis :

Dolly Kill Kill : Un manga qui ne perd pas de temps pour te dévoiler son vrai potentiel ! Un héros téméraire assoiffé de vengeance et une population réduite à seulement 1% de l’humanité ?! Action, invasion et sacrifice seront les maîtres mots dans cette nouvelle lutte contre une menace venue d’ailleurs… des poupées !

[Note de Babiwan : notez que « 1% », ce n’est pas forcément la fin de l’humanité. 1% de 7,43 milliards d’habitants, ça fait encore 74,3 millions de pékins habitant sur cette planète ! Bon, ok au Japon ça fait seulement 1,273 millions de survivants. Enfin bon ça fait toujours 4 fois la population de Nouvelle-Calédonie hein :v]

– Les raisons de mon achat –

Parce que je l’avais commencé en scan…

C’était sous les conseils avisés de notre expert Jam Belios que j’ai « osé » commencer cette oeuvre de toute beauté ! (Ouais c’est lui qui me l’a conseillé… le fourbe !).

[Note de Babiwan : Ah le c*n ! HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHHAHAHAHAH *disparaît avec un rire sardonique dans les ténèbres d’un pentacle ensanglanté qui se dissout en brûlant*]

Sur le même principe qu’avec les animes, quand un manga me plaît beaucoup, je le rajoute sans hésitations à ma bibliothèque. Et qu’on soit d’accord, les scans c’est bien mais le bouquin c’est mieux !

IrumaIkaruga

– Mon ressenti du tome 1 –

Le même délire que Magical Girl of the End !

IrumaÉtant donné que j’ai commencé mes lectures dans cet ordre là, c’est pour cette raison que je le compare étroitement à Magical Girl of the End.

[Exclamation de Babiwan : AH BAH VOILA ! JE VOUS L’AVAIS BIEN DIT ! … Comment ça j’ai spoil ? Ooups =D… *disparition du néant ! *]

On est plongé dans un monde qui se fait envahir du jour au lendemain sans aucune raisons ; d’abord par des insectes (genre guêpes/abeilles/moustiques) qui One-Shot puis par des poupées armées qui font des spaghettis avec des corps d’humains !

Bref, un rythme effréné de la première à la dernière page ! On a quasiment aucun instant de repos, on subit les événements en essayant de comprendre ce qui peut bien se passer d’une vignette à une autre. Même l’intro, le prélude ou la mise en bouche (appelez ça comme vous voulez) se bouclent en 3 petits chapitres… alors qu’il y en a quand même 15 dans le premier tome.

Certes ils sont courts, mais tout de même, c’est pour vous montrer à quel point on ne perd pas une seule seconde pour nous mettre, ou plutôt LES mettre dans la merde la plus totale !

[Remarque de Babiwan : le moins qu’on puisse dire, c’est que même si c’est nauséabond, en tout cas, ça manque pas de sel ! ]

Autrement dit, j’adore ! C’est un style qui marche et qui s’adapte parfaitement au délire du manga. Plutôt que de développer l’histoire et culpabiliser le lecteur face au nombre de morts, on privilégie la cruauté de la scène et l’apocalypse créée par cette invasion de Magical Dolls !

– Un crossover entre Magical Girl of the End et Shingeki no Kyojin ? –

Ippiki no Korosu !!!!

Comme je l’avais précédemment dit, j’ai été bien plus loin en scan que le premier volume mais je suis neutre et je vais le rester jusqu’à la fin de cet article.

[Note de Babiwan : nous rappelons que nous n’encourageons en aucune façon la lecture en ligne au détriment des revenus que rapportent l’achat des éditions papier aux auteurs et aux maisons d’éditions qui font vivre notre passion. Mais notre cher rédacteur l’a déjà dit plus haut : en tome, c’est MIEUX ! ]

Big Head

Les personnages envoient du pâté dans ce manga ! Que ça soit les lolis dollies ou les humains, on est bien garni à ce niveau là. Quand tu rajoutes à cela les différentes expressions (souffrance, colère, etc.) et le coup de crayon qui avec… bah je peux te dire que ça fait le taf’ mon gars ! C’est juste trop trop bon ! Le duo Vanilla-Iruma semble très prometteur ❤

– Mais alors pourquoi tu fais une référence à l’Attaque des Titans et l’autre machin magical là ?

[Flashbacks – Shingeki no Kyojin car tout le monde sait de quoi sa parle et comment ça se déroule…]

[Note de Babiwan : NON PAS TOUT LE MONDE ! Mais si vous êtes curieux à ce sujet, 2 articles existent déjà, l’un de notre président quand il était rédacteur, et l’autre par…moi-même. Oui desfois je pète un câble et je fais des articles. Incroyable non ? ]

Bien évidemment il n’y a pas de murs derrière lesquels se retrancher et s’abriter (quoi que… ici c’est plutôt des bâtiments), mais cette référence fait davantage allusion aux titans et à leurs comportement ainsi qu’à celui d’Eren.
Je m’explique : les titans débarquent et attaquent les humains sans aucune raison, sauf que là ce sont des poupées (Maaaaa-giiiiiii-caaaaaal !). De plus, il existe plusieurs catégories de poupées (3 catégories ont été répertoriées pour l’instant) comme avec les titans ; or, petit détail alléchant, il y en a une qui à le pouvoir « d’appeler à l’aide »… (je vous laisse méditer là dessus). Et enfin, elles sont naturellement protégées par une barrière et donc pour les blesser il faut détruire un point sensible : un globe sur le corps (qui est l’équivalent de la nuque chez un titan).

C’est bon ? Vous me suivez jusque là ?

Seconde remarque : Iruma. Il a le même tempérament qu’Eren quand il se trouve dans une situation critique. Le genre bourrin à foncer tête baissée dans le tas pour tout défoncer. Bah avec Iruma c’est le même processus… quoi que lui il est un peu plus atteint que l’autre ! Après il y a d’autres explications que je me garde de vous révéler car elles ne sont pas incluses dans cette partie là de la « découverte »… teehee !

[Remarque commerciale de Babiwan : #MeepowStartingPack #DLCcomingsoon #Fuyukaidesu ! ]

Ça me fait penser que j’ai failli oublié une dernière chose ! La troupe « Trial & Error » est la seule réelle arme que possèdent les hommes contre cette menace. Ils ont pour objectif de survivre, recruter et surtout analyser les poupées (captures, échantillons, études et tout le bazar). Ça vous fait penser à notre chère Hanji n’est-ce pas ?

Parlons peu, parlons bien !

Si vous aimez les combats abusés humains vs WTF : LISEZ-CE-MANGA !
Si vous aimez les deux références que j’ai cité : LISEZ-CE-MANGA !
Si vous aimez mes articles : LISEZ-CE-MANGA ! (Attend mais ça n’a rien à voir ?!)
Si vous aimez le drame et voir vos persos mourir : LISEZ-CE-MANGA !
Si vous aimez voir des corps explosés, tranchés en deux, etc. : LISEZ-CE-MANGA !
Si vous n’aimez rien : LISEZ-CE-MANGA !

Manga Dolly-approved by Meepow !
Edited and sponsorised by Babiwan !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s